0486700037

Environnement

Inciter le monde des entreprises à participer à la lutte contre le réchauffement climatique en proposant des solutions économiques pour atteindre les objectifs environnementaux. Développer le télétravail qui réduira le trafic routier au sein de Bruxelles et améliorera la qualité de l’air. Encourager l’isolement des maisons en proposant une réduction du précompte immobilier. Tout ça doit être fait par des mesures réalistes. Cela passe par une loi climat, car nous avons besoin d’une méthode de travail pour faire fonctionner la Belgique, à chaque niveau de pouvoir de prendre ses responsabilités. Le but est de ne pas de punir les citoyens.

Sport

Il faut cette agence bruxelloise du sport qui va aider les clubs car ils sont en demande. Elle était inscrite dans l’accord de majorité mais je regrette qu’on n’ait pas finalisé ce qui permettrait d’aider et d’accompagner tous nos clubs. De plus, il nous faut une arena indoor pour de nombreuses disciplines, notamment le basket mais aussi pour le hockey, pour l’athlétisme et pour les sports individuels de combat. Cela pourrait profiter au sport pour tous. Il faudrait lancer une étude de faisabilité à Bruxelles.

Promouvoir Bruxelles

Ce qui me tient à cœur, c’est de promouvoir Bruxelles, son histoire, son patrimoine. On perd de plus en plus cette identité bruxelloise, le côté zinneke, qui est une force et une vraie richesse. L’autre défi pour Bruxelles, c’est de travailler sur ce brassage. C’est, par exemple, organiser dans les écoles des activités en lien avec le folklore et le patrimoine bruxellois en faisant venir des associations comme le Meyboom. Et pourquoi pas parler le bruxellois ? On doit remettre ça en avant. Ce serait bien aussi d’organiser la journée des Bruxellois en partenariat avec l’horeca. Et, ce jour-là, les transports en commun seraient gratuits, comme lors de la journée sans voiture.

L’emploi

C’est changer la philosophie pour mieux accompagner les demandeurs d’emploi. On sait très bien que ce que Didier Gosuin a réalisé en une législature, est super ! Mais on doit continuer et améliorer tout ce qui a été fait. Je voudrais changer la logique et travailler avec le secteur de l’insertion socioprofessionnelle et le milieu associatif. Cela a déjà été fait avec Duo for job, et sa formule de tutorat. J’aimerais bien faire en sorte qu’on aille vers les jeunes. Qu’on organise, dans les lieux où se retrouvent les jeunes – comme les maisons de quartiers et les clubs sportifs – des séances où on propose des formations et inviter des représentants d’entreprise.