Ce lundi 26 mars, en commission de l’Infrastructure du parlement bruxellois, Marc Loewenstein et Michaël Vossaert, députés bruxellois DéFI, sont intervenus auprès du gouvernement bruxellois au sujet de l’élargissement du ring.

Pour rappel, suite à la sixième réforme de l’Etat, il était convenu qu’une concertation puisse intervenir entre Bruxelles et la Flandre, notamment quant à la question de l’élargissement du ring. Or, force est de constater que la concertation semble encore très compliquée entre les Communautés.

 

Marc Loewenstein estime que l’élargissement du ring fait partie de ces projets qui dépassent les frontières d’une région et qui nécessitent donc une concertation !

Cependant, dans ce dossier comme dans d’autres, cette concertation reste en suspens et conforte malheureusement le groupe DéFI dans ses critiques émises lors du vote de la sixième réforme de l’Etat : la Communauté métropolitaine de Bruxelles ne sera pas mise sur pied, au grand détriment des Bruxellois et navetteurs.

Pour Marc Loewenstein, il est assez pénible et désolant, alors que certains se veulent être les champions de la rationalisation, de faire subir aux usagers, qu’ils habitent à Bruxelles ou en périphérie, les blocages de la Flandre. Et d’ajouter : « C’est inaudible pour le public ! Cela décrédibilise totalement l’action politique ! »

Lors de son intervention conjointe, Michaël Vossaert ajoute : « La Région bruxelloise ne doit pas être divisée, les communes du nord-ouest doivent être associées à la concertation concernant l’élargissement du ring ! »

 

Si DéFI est satisfait d’apprendre que le Gouvernement accepte sa proposition visant à réunir les communes du nord-ouest dans une concertation relative à l’élargissement du ring, le groupe n’en reste pas moins attentif à la position que prendra le Gouvernement vis-à-vis des intérêts des Bruxellois !